• Tony & Léon

Dossier : L’épilepsie féline


La définition de l’épilepsie est : « crises convulsives répétées », c’est la conséquence d’une activité électrique excessive au niveau du cerveau.

Le chat peut présenter des mouvements des babines incontrôlés simplement ou peut aller jusqu’à se coucher à terre, trembler et baver. L’épilepsie féline, comme c’est le cas chez un humain, est impressionnante et est une maladie incurable. Fort heureusement, on peut désormais contrôler cette maladie grâce à un traitement médicamenteux adapté prescrit par le vétérinaire.

1/ Comment reconnaître une crise épileptique chez un chat ?

Attention, ce n’est pas parce qu’un chat présente des convulsions qu’il souffre d’épilepsie. Les convulsions sont un des éléments qui constitue le tableau clinique de l’épilepsie mais il se peut que le chat souffre d’une autre maladie s’il est convulsif.

Une crise se décompose en 3 phases avec des signes précis, répétés et propres à chaque animal.

Lors de la 1ère étape de la crise, le chat peut se mettre à miauler ou pleurer, à s’isoler ou vomir.

La 2nde étape est la crise épileptique en elle-même à savoir le chat dont les membres se raidissent, il est couché sur le sol, la tête basculée vers l’arrière et effectue des sortes de mouvements de pédalage.

Simultanément, le chat peut baver lors de cette crise voire uriner ou déféquer. Il respire rapidement et la langue peut bleuir.

La 3ème étape : suite à la crise, le chat peut avoir perdu ses repères et se relèvera difficilement. Il est souvent sous le choc d’une fatigue musculaire ce qui fait qu’il a une démarche instable. Il peut même aller jusqu’à se cogner.

2/ Que craindre pour mon chat et ma famille lors d’une crise ?

Le chat garde souvent les yeux ouverts pendant une crise d’épilepsie mais est totalement inconscient. Sachez que le chat ne souffre pas au cours d’une crise mais il faudra veiller à ce qu’il ne risque pas de se blesser du fait des mouvements incoordonnés.

Sinon, il n’y a rien à faire. Généralement, le chat épileptique n’est pas agressif lors d’une crise, mais par précaution il vaut mieux s’écarter de l’animal ainsi que les enfants lors des convulsions car on ne sait pas quels peuvent être ses réflexes et il peut griffer ou mordre de manière non intentionnelle.

3/ Comment prendre en charge au mieux son chat épileptique ?

Il faut consulter sans tarder son vétérinaire car les crises épileptiques ont tendance à s’aggraver avec le temps et mettent le cerveau du chat à rude épreuve. Suite à des examens, le vétérinaire posera son diagnostic et pourra selon l’intensité et la fréquence des crises prescrire un traitement médicamenteux tout le long de la vie du chat qui devra lui être administré quotidiennement.

Une épilepsie bien prise en charge avec un suivi régulier par le vétérinaire permettra au propriétaire et à son chat de mener une vie quasi-normale.


BON A SAVOIR


Une crise peut durer de quelques secondes à plusieurs heures.

Plus la crise est longue avec des signes importants, plus il est urgent de consulter un vétérinaire.

#LEON #CONSEILLEON

0 vue

© 2016-2020 Health&Pets - Mentions Légales - FAQ - Nos EngagementsNotre Aventure - Contact

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram