• Tony & Léon

Dossier : Le surpoids et l’obésité chez le chien


L’objectif est ici de vous donner quelques indices pour savoir comment identifier un surpoids et lutter contre ce surpoids voire comment vaincre l’obésité de son chien.

Les chiens souffrent de plus en plus de surcharge pondérale voire d’obésité.

L’obésité est la première cause de malnutrition en Europe, elle touche jusqu’à 25% des chiens.

Comme chez l’homme, cette maladie a des conséquences pouvant être importantes sur la santé de votre chien.

L’obésité représente la pathologie nutritionnelle n°1 chez nos animaux de compagnie. Or il n’est pas rare que même le propriétaire ne prenne pas conscience d’un état de surpoids de son animal , stade premier avant d’atteindre plus tard un stade d’obésité si un changement alimentaire et d’exercice physique n’est pas mis en place dans les meilleurs délais.

Quelques définitions pour bien comprendre

Il est important de bien différencier la notion de surpoids de la notion d’obésité car les conséquences tant en terme de santé que de prise en charge nutritionnelle via un régime alimentaire adapté ne sont pas les mêmes.

Le surpoids et l’obésité sont définis par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme ‘’une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé’’.

On distingue dans un premier stade le surpoids puis lors d’une prise de poids plus importante : l’obésité.

- Définition du surpoids chez le chien

Des grilles standardisées permettent de savoir si le chien (selon le critère de la race entre autres) rentre dans une catégorie de surpoids. Tout état de surpoids peut conduire un jour à un état d’obésité du chien.

- Définition de l’obésité.

L’obésité est une maladie, elle équivaut à une surcharge pondérale de plus de 15% à 25% par rapport au poids idéal. Elle est liée au fait que le chien consomme plus de calories qu’il n’en dépense. Les causes principales sont donc liées à l’âge, le manque d’activité, une suralimentation ou une maladie.

Quelles sont les conséquences du surpoids et de l’obésité pour mon chien ?

Le surpoids, mais plus encore l’obésité, sont à l’origine de risques non négligeables pour la santé du chien : problèmes articulaires, respiratoires, cardiaques voire d’intolérance à l’effort, de diabète et surtout à terme de diminution de l’espérance de vie de l’animal.

Quelles sont les origines possibles de l’obésité ?

C’est la masse grasse accumulée quand le chien consomme plus de calories qu’il n’en dépense qui fait augmenter son poids.

Diverses origines peuvent être envisagées lors de surpoids ou d’obésité.

* Les causes non alimentaires sont visées lorsque les besoins énergétiques du chien diminuent : une baisse d’activité ou de manière générale le manque d’exercice, la stérilisation ou l’âge (les besoin en calories diminuent chez le chien senior).

De plus, certaines races comme le Labrador ont tendance à prendre facilement du poids. Attention l’obésité peut être due à une maladie hormonale (diabète et hypothyroïdie) et certains médicaments peuvent favoriser l’appétit et donc la prise de poids de l’animal (anti-épileptiques, corticoïdes).

* Les causes alimentaires sont aussi couramment impliquées : le chien consomme trop de calories par rapport à ses besoins, la nourriture à volonté ou une alimentation non équilibrée sont à mettre en cause. Evitez de donner des friandises trop fréquemment à votre chien.

Comment savoir si mon chien est obèse ou seulement en surpoids ?

Le BCS (Body Condition System) est un outil de choix pour définir en fonction de la silhouette de l’animal s’il est sujet à des problèmes d’obésité ou non, selon la présence ou non de masses grasses.

Si vous observez la silhouette du chien de profil et du dessus : chez un chien au poids idéal, la « taille » doit pouvoir être distinguée et on aperçoit distinctement les 3 dernières côtes.

On doit pouvoir palper ses côtes, du poitrail et du ventre : faites glisser les mains, sans appuyer, sur le thorax de votre chien. Si les côtes ne sont pas palpables même en appuyant c’est qu’il est sujet à un problème de surpoids voire d’obésité. En temps normal, on peut compter les côtes de son chien sans appuyer et sentir une très légère couche de graisse qui les recouvre.

Apprenez à utiliser cette technique et entraînez-vous une ou deux fois. Si votre animal est obèse elle vous sera très utile pour surveiller son régime et aussi pour savoir quand il est arrivé à son poids idéal.

Quelles solutions existent pour aider son chien à retrouver son poids de forme ?

Les petfooders ont développé des solutions diététiques à destination des chiens obèses ou en surpoids.

Consultez votre vétérinaire, il vous indiquera si votre chien est obèse, la marche à suivre et quelle alimentation est la mieux adaptée à son cas. Il va rédiger un plan d’amaigrissement pour vous aider.

Il faut d’abord déterminer le poids idéal de votre chien qui peut être le poids du standard de la race. Pour perdre du poids, le chien devra recevoir 40 à 60% de l’apport qu’il recevrait s’il était à son poids idéal. Procédez par étape, en diminuant la ration toutes les 2 à 3 semaines pour que ce ne soit pas trop brutal pour lui.

Il vous faudra calculer la quantité de ration à donner quotidiennement à votre chien sans rien donner d’autre à côté. Vous pouvez opter pour des croquettes spéciales obésité qui comportent une plus grande quantité de fibres que les aliments classiques pour adultes et moins de graisses (donc moins de calories que l’aliment utilisé avant de débuter le régime alimentaire de votre chien), le rapport protéines/calories est plus élevé. L’avantage de cette solution est que le volume de la ration est maintenu !

Pour éviter d’affamer votre chien, ajoutez des légumes (haricots verts, carottes…) dans sa ration pour augmenter le bol alimentaire et donc pour obtenir une sensation de satiété plus rapide.

Il peut être conseillé aussi d’augmenter le nombre de repas journaliers : jusqu’à 4 repas/jour.

Faîtes en sorte que votre chien mange doucement et mastique intégralement sa ration : cela renforce la sensation de satiété et facilite une bonne assimilation des nutriments.

Stoppez toute friandise et restes de table

Le régime doit être suivi de manière stricte pour réussir et faire perdre au chien en moyenne 1% à 1,5% de son poids par semaine.

Faire pratiquer une activité physique à votre chien est un des facteurs de succès de son régime. S’il est cardiaque, attention de doser l’exercice. L’objectif est de limiter la fonte musculaire chez un chien qui suit un régime. Diverses solutions existent sachant que le jeu, les marches de plus d’une heure ou la course à pieds sont les plus recommandés.

Si votre chien est en surpoids, changez son alimentation classique par des croquettes “light” (allégées) pour enrayer la prise de poids. Demandez conseil à votre vétérinaire : il est plus dur de faire perdre du poids à un chien obèse qu’à un chien sujet à un simple surpoids.

Conclusion

Quand le poids de forme du chien sera atteint, le vétérinaire vous conseillera l’alimentation à mettre en place au long cours.

#TONY #CONSEILTONY

© 2016-2020 Health&Pets - Mentions Légales - FAQ - Nos EngagementsNotre Aventure - Contact

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram